Administrateur de biens : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque vous souhaitez souscrire un contrat de location gérance pour confier la gestion de votre bien à un intermédiaire ou à un professionnel, vous faites affaire avec administrateur de biens ou un syndic. Quelle est la différence entre ces métiers et les métiers d’agent immobilier ? Quel est le rôle exact et la portée du gestionnaire d’actifs?

Le rôle du gestionnaire immobilier

Si vous recherchez des spécialistes de la gestion locative immobilière, vous ferez affaire avec des syndics. Aussi connu sous le nom de gestionnaire d’actifs, nous sommes plus susceptibles d’utiliser le terme gestionnaire d’actifs, aujourd’hui. Mais surtout, c’est un choix sémantique. Les deux opérations sont identiques. Ainsi, si vous ne souhaitez pas occuper la location de votre logement, vous pouvez signer un contrat de location gérance avec le gestionnaire immobilier et il s’en chargera pour vous. Son domaine d’expertise s’étendra de la recherche de locataires à la perception des loyers, en passant par la rédaction de contrats de bail et l’importation et l’exportation d’inventaire. Évidemment, selon les besoins des clients, le gestionnaire immobilier peut fournir des services plus diversifiés. Par exemple : Il peut représenter son client pour assister à l’assemblée générale de l’appartement et il peut être chargé de superviser les travaux de rénovation et d’entretien. En effet, le syndic gère entièrement la gestion de l’appartement ou de la maison dont il a la charge. C’est-à-dire que la profession d’administrateur de biens est spécifiquement réglementée par la loi. Par conséquent, il doit être titulaire d’une carte professionnelle avec la mention “Gestion de la propriété” écrite dessus. La carte doit être demandée chaque année à la Chambre de Commerce et d’Industrie et délivrée sous certaines conditions (diplôme ou expérience importante dans le domaine, garantie financière, souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle, etc.). Cliquez sur www.location-immobilier.org pour plus d’informations.

Comment bien choisir le bon gestionnaire immobilier ?

Tout d’abord, vous devriez être intéressé par les tarifs pratiqués par le gestionnaire immobilier que vous avez contacté. Par conséquent, ils sont tenus par la loi d’être clairement visibles dans les contrats, les sites Web ou les agences. De plus, ils doivent inclure toutes les taxes (TTC). Cela permet aux clients de comprendre avec précision la taille des professionnels. C’est-à-dire que la rémunération de l’agent est versée en pourcentage du montant récupéré (loyer et charges). Ensuite, vous devez comprendre les compétences, et surtout, vous assurer que l’administrateur que vous contactez dispose de la dernière carte professionnelle. En effet, exercer ce métier est obligatoire et il offre aux clients de nombreuses garanties. Ensuite, vous devez comprendre la réputation autant que vous comprenez les ressources humaines de l’entreprise ou de l’organisation. En effet, si vous vous rendez compte que votre gestionnaire immobilier est débordé, vous comprendrez vite qu’il ne pourra pas gérer efficacement votre bien. Évidemment, prenez un moment pour discuter avec lui lors de la signature du contrat. Cela vous permettra d’évaluer leurs capacités légalement et artificiellement. En outre, il peut, également, vous fournir des suggestions de services supplémentaires. Enfin, si vous recherchez des experts en gestion locative en ligne pas cher, n’hésitez pas à consulter notre offre. Vous constaterez bientôt que les prix que nous proposons sont inférieurs aux prix du marché, et ces prix sont adaptés aux besoins de nos clients.

Différence entre un agent immobilier et un gestionnaire immobilier

En effet, il peut être difficile pour les particuliers de parcourir tous les termes et transactions liés à l’immobilier. Par conséquent, à plusieurs reprises, l’administrateur de la propriété est confondu avec l’agent immobilier. Cependant, ces deux professions sont très différentes. La seule chose qu’ils ont en commun est de trouver le locataire idéal pour leurs clients. Parce que les agents immobiliers ont plus de rôles commerciaux que les administrateur de biens. Sa mission est d’accompagner les clients dans l’achat ou la vente de leur propriété. Par conséquent, ses compétences en droit immobilier sont plus adaptées au droit commercial et à l’accession à la propriété. Cependant, son rôle prend fin à la fin de la transaction. Quant au syndic, il interviendra dans la durée. Il n’est pas en charge de la partie commerciale car il n’intervient que dans la location. De plus, si le bien est vendu par le propriétaire, le contrat est rompu (dans certains cas, une amende doit être payée). Il assure le fonctionnement normal du logement. Par conséquent, il est responsable de gérer le suivi du paiement des loyers et d’apporter une assistance administrative aux clients du bailleur lorsque cela est nécessaire. Il reste, également, en contact avec les locataires pour assurer le suivi des travaux dans l’immeuble sous gestion. Ainsi, les compétences du syndic en droit immobilier sont plus spécifiques sur le plan juridique, car il gère la gestion des biens à tous les niveaux et peut accompagner ses clients en justice lorsque cela est nécessaire en cas de litige.

La différence entre un syndic et un syndic de copropriété

De nombreux clients confondent, également, les gestionnaires immobiliers et les gestionnaires d’appartements. Cependant, le rôle ici est très différent car le gestionnaire immobilier n’est responsable que de l’appartement de son client. Dans le même temps, le gérant de l’appartement est responsable de toutes les parties publiques. Par conséquent, il est responsable de l’exécution des factures de services et des travaux de vote lors de la conférence. En bref : le syndic gère la propriété de l’appartement, tandis que le syndic gère toutes les parties publiques de l’appartement.